Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail (23/06/2017)

Qualité de vie au travail

Nouveauté issue de la loi Travail, le droit à la déconnexion est devenu dès 2017 une obligation de l'employeur afin d'inscrire dans le marbre un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle.

L'hyperconnexion actuelle, symptomatique de notre société du tout connecté, a clairement pris le pas sur la vie privée (week-end, vacances, soirées…) et entraîne une augmentation très nette des Risques Psychosociaux. 

Nombre d’excès sont liés à la multiplication des emails, avec une logique perverse d’instantanéité pour répondre aux sollicitations en temps réel, tant du point de vue clientèle que du point de vue managérial. Accentuées par les smartphones et les réseaux sociaux, ces problématiques sont une source de stress et de tension permanente pour nombre de salariés ! 

Rappelons que la Charte sur les 15 engagements pour l'équilibre des temps de vie signée par BNP Paribas courant 2015 n'est restée qu’au stade des paroles et non pas des actes. 

Ce droit à la déconnexion sera âprement défendu par vos représentants SNB/CFE-CGC lors de la prochaine négociation sur l'équilibre des temps de vie qui se tiendra cette année. 

Nombre de mesures pourront être envisagées : mise en veille des serveurs, de la messagerie Lotus Notes/Outlook, déconnexion des applications... afin d'en limiter leur usage uniquement sur le temps de travail. 

Mais avant de parler de droit à la déconnexion, encore faudrait-il que chacun soit formé et sensibilisé à un usage raisonnable, et raisonné, des outils numériques. 

Haro sur l'immobilisme de notre Direction, l'hyperconnexion ayant un impact certain sur la santé des salariés, sur laquelle l'employeur a une obligation de moyen, mais également de résultat !

>> La déconnexion serait-elle devenue un privilège ? Quoiqu'il en soit, la Direction a un rôle à jouer pour empêcher cette "laisse électronique" de s'installer insidieusement et définitivement !

Bonne route !