Abonnez-vous à nos publications

Syndicat National de la Banque BNP Paribas

32 rue Clignancourt
75018 Paris

Téléphone : 01.40.14.32.28

Courriel : snb@bnpparibas.com

Nous contacter
Le SNB/CFE-CGC BNP Paribas

Le SNB/CFE-CGC BNP Paribas

En savoir plus sur notre organisation...

Professionnel, Apolitique, Pragmatique &Constructif dans ses idées et ses actions !

Chez BNP Paribas, vos élus et représentants du SNB/CFE-CGC sont des acteurs de terrain qui se mobilisent au quotidien avec un objectif  : faciliter votre vie professionnelle. Nous assurons la défense individuelle et collective des Cadres et Techniciens de la banque et plus encore...

En mettant en avant les valeurs que sont, la solidarité, l’équité et l’épanouissement personnel, le SNB/CFE-CGC se veut différent des autres syndicats.

Si nous sommes devenus le 1er Syndicat chez BNP Paribas, ainsi que dans beaucoup d’établissements bancaires, c’est que le SNB/CFE-CGC d’aujourd’hui est un syndicat qui se veut Humain et à votre écoute. Garants du respect des valeurs humaines, notre force est de nous appuyer sur ce réseau interne et externe à notre entreprise qui nous permet de peser et de nous faire entendre lors des négociations collectives.

En privilégiant l’adhésion, nous créons une communauté solidaire avec des liens qui permettent de rester en contact. La confiance que nous témoignent les salariés nous donne des responsabilités particulières que nous continuerons à favoriser au travers d’un dialogue social constructif et pragmatique.

Dans une entreprise qui évolue en permanence et qui, trop souvent, relègue l’humain au second plan, notre engagement est de le remettre au centre de ses préoccupations et d’être le garant du lien social au travail.

Tout au long de ces prochaines années, notre priorité sera, plus que jamais, d’accompagner les changements à venir dans l’intérêt de tous.

 

Un peu d'histoire...

Le Syndicat National de la Banque et du crédit (SNB) est créé au début des années 60 par des cadres qui ne se reconnaissent pas dans le syndicalisme traditionnel. D’abord Syndicat National des Cadres de la Banque (SNCB), il s’affilie à la CGC qui s’ouvre elle-même aux techniciens, devenant la CFE-CGC. Le SNCB, renommé SNB/CFE-CGC, devient au fil des années ce qu’il est aujourd’hui : le syndicat de référence dans le secteur bancaire. Aujourd’hui, plus de 6 800 salariés BNP Paribas sont adhérents au SNB/CFE-CGC, soit plus d’un salarié sur six ! (dont 48% de Techniciens, 52 % de Cadres, 56 % de Femmes, 44% d’Hommes et 28% de moins de 35 ans.)

 

 

 

Le budget du SNB

C’est en toute clarté que nous souhaitons apporter un éclairage sur ce sujet. En effet, pour faire « tourner » le moteur, il faut du carburant. Et celui du SNB n’est pas différent des autres, ce sont des euros sonnants et trébuchants. Par vos voix lors des élections professionnelles de 2013, le SNB s’est vu attribuer un montant annuel de 150 145 euros par la Direction Générale : soit 16 000 euros fixes pour toutes les organisations syndicales et 134 145 euros proportionnels aux suffrages en notre faveur.

De plus, le SNB BNP PARIBAS bénéficie d’une partie des cotisations syndicales de ses adhérents. Le reste permet de financer un service juridique au niveau national pour toutes les organisations syndicales des banques affiliées au SNB "national" et de payer l’assurance qui couvre l’ensemble des adhérents.

Et avec ces fonds, que faisons-nous ?

Nous finançons principalement les déplacements de nos permanents nationaux et de nos délégués syndicaux régionaux et nous élaborons, éditons et envoyons les différentes revues, ce qui représente plus de 95% de nos dépenses. Le reste du budget est consacré aux autres dépenses ponctuelles. Il s’agit de donner des moyens à l’animation de notre politique syndicale.

Vous le voyez, ce sont des montants importants qui sont utilisés avec sérieux et responsabilité. Ils sont directement liés aux résultats des élections professionnelles et nous permettent d’exercer notre mission au quotidien. Grâce aux résultats du prochain scrutin, nous pourrons, espérons- le, encore plus venir à vous.

A quoi ça sert ?

Combien de fois avons-nous entendu cette question lors de nos visites de groupes et autres entités ou services ? Il est en effet tout à fait normal de s'interroger car les stéréotypes que véhiculent le mot syndicat sont nombreux et pas toujours élogieux. Mais, comparons ce qui est comparable et plongeons-nous au coeur de notre Entreprise où les sujets diffèrent du tout au tout avec, par exemple, le secteur de la métallurgie ou celui de l'automobile.

Chez BNP Paribas, les élus et représentants du SNB sont des acteurs de terrain qui se mobilisent tous les jours en se posant la même question : "Comment puis-je faire pour faciliter la vie professionnelle de mes collègues ?". Nous sommes loin, ici, de la vision minimaliste où les acteurs syndicaux s'opposent systématiquement aux décisions d'une Direction Générale. Bien au contraire, l'approche constructive que nous développons, nous permet d'être force de proposition. Nous attachons une grande importance à ce que nos paroles se traduisent concrètement dans les faits, c'est pourquoi nous souhaitons développer la notion de services aux salariés.

Garants du respect des valeurs humaines, notre force est de constituer un réseau, une famille, qui nous permet de peser et de nous faire entendre lors des négociations collectives. Notre devise est simple : un dialogue social de qualité se construit quand l'une des parties n'impose pas son seul point de vue. Traduction : si un projet est bon pour l'Entreprise, nous veillons et nous nous engagerons à ce qu'il y ait un avantage pour les salariés !

Aujourd'hui, l'Entreprise va très vite et nous constatons que l'aspect humain n'est pas toujours la priorité ou du moins derrière le travail et la production ; c'est pourquoi nous intervenons avec tact, discrétion et efficacité comme médiateurs au sein des entités car, bien souvent, le salarié est au final bien seul !

 

 

 

 

 

 

Accords... et à coeur !

Face à la Direction Générale, nous avons à cœur de négocier de façon responsable, pragmatique et toujours déterminée, avec comme objectifs de défendre votre pouvoir d'achat et d'améliorer vos conditions de travail. Dans cet esprit, tout au long de ces dernières années, nous avons négocié et signé (parfois seul) 11 accords majeurs reflétant les compromis trouvés entre nos exigences et les réticences de la Direction.

 

Accord sur le harcèlement  et la volence au travail

Prévenir et traiter ces situations en améliorant la prise de conscience et la compréhesion des risques psycho-sociaux de tous les acteurs de l'Entreprise, tel est l'objectif de cet accord signé en juillet 2014.

 

 

Accord sur le don de jours de repos à un salarié parent d'un enfant gravement malade

Signé en avril 2015, cet accord permet d'améliorer les dispositions contenues dans la loi du 9 mai 2014. Un point sera fait en avril 2017 sur son application au sein de l'Entreprise.

Accord en faveur de l'emploi des seniors

Notre signature permet la mise en œuvre d’une série de mesures pour mieux accompagner la transition entre la fin de leur activité professionnelle et leur mise à la retraite.

 

 

Avenant à l'accord d'entreprise sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Notre engagement permanent permet de renforcer la politique de l’Entreprise dans ce domaine depuis la mise en place de l’accord du 30 juillet 2007.

Accords Salariaux

Signature des accords 2010, 2012, 2013 et 2015 avec mise en place d’une mesure pérenne, toujours accompagnée d’une prime, voire de mesures accessoires. Pas de signature des accords salariaux de 2011 (exclusion d’une trop grande partie des salariés) et de 2014 (absence de mesure pérenne).

 

 

Accords d'intéressement et de participation

Grâce à notre signature, la mise en place de nouvelles formules de calcul a permis d’améliorer le montant de ces 2 enveloppes et de les rendre plus favorables pour chacun d’entre-nous.

Accord sur les contraintes spécifiques de travail

Notre signature permet de tenir compte des contraintes inhérentes à certaines activités qui amènent des salariés à travailler de manière répétée des jours et/ou à des horaires spécifiques avec des compensations, notamment financières.

 

 

Accord en faveur de l'emploi et de l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap

Nous avons signé les derniers accords en la matière, 2008 et 2011. Notre objectif : favoriser l'embauche des personnes en situation de handicap. Nos efforts doivent se poursuivre sur ce sujet.

Accord relatif au contrat de génération.

Faciliter l'insertion durable des jeunes dans l'emploi, favoriser l'embauche et le maintien dans l'emploi des salariés âgés et assurer la transmisson des savoirs et des compétences, trois raisons qui nous ont poussés à signer cet accord en juillet 2013.

 
 

 

Accord sur la diversité

Nous avons signé cet accord en avril 2013 dans le but de renforcer l'engagement en faveur de la diversité et de garantir une égalité de traitement fondée exclusivement sur les compéteces et les performances.

 

Quel poids dans les négociations ?

Nous vous rappelons que la validité d’un accord d’Entreprise est subordonnée à la signature d’une ou plusieurs Organisations Syndicales ayant recueilli au moins 30% des suffrages exprimés au 1er tour des dernières élections professionnelles (Comité d’Établissement) et à l’absence d’opposition d’une ou plusieurs Organisations Syndicales ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés à ces mêmes élections. Tous ces accords, y compris ceux que nous avons signés seul, n’ont fait l’objet d’aucune opposition de la part des Organisations Syndicales non signataires.

Les enjeux pour demain...

Le Réseau va rapidement évoluer, avec notamment la montée en charge de la Banque de demain.

Parce que nous sommes une organisation syndicale responsable et constructive, il est de notre devoir de rappeler à nos Dirigeants que la bonne santé financière de notre établissement doit permettre d’assurer les évolutions de la banque tout en respectant le pacte social de BNP Paribas (pas de licenciement, pas de mutation géographique forcée, etc...). Ce que nous avons toujours su faire jusqu’à présent... 

Le SNB/CFE-CGC, première Organisation Syndicale chez BNP Paribas SA, assume son action qui consiste à préserver les intérêts des salariés, quels que soient les changements opérés par l’entreprise.

Avec le pouvoir d’achat, le "pouvoir de vivre" sera le grand enjeu des prochaines années pour tous nos collègues.

Notre cap est clair !

 

 

 

 

Quelle reconnaissance pour les salariés ? Comment améliorer la Qualité de Vie au Travail ?

 

 Avec le pouvoir d’achat, le « pouvoir de vivre » sera le grand enjeu des prochaines années pour tous.

 

L’offre commerciale se simplifie et s’industrialise, avec des conséquences dans la politique de recrutement.